09/03/2007

Amitié... (2)

C'est quand on est dans le besoin qu'on reconnaît ses vrais amis !!

 

Ouais ! C'est juste une manière de dire merci, quoi.

Mais, en fait... Imaginez, vous avez un vrai pépin, un truc dingue qui vous tombe dessus à l'improviste. Euh, par exemple, vous avez absolument besoin de passer un coup de fil super important, mais paf, plus de crédit ! Ce coup de fil pourrait changer votre vie, genre, la femme de vos rêves s'apprête à partir à l'étranger sur un coup de tête sans que vous ayez pu lui avouer qu'elle est votre seule raison de vivre. Bon, c'est l'affaire d'un SMS, 0.12 centimes à tout prendre, mais ces quelques centimes ont une valeur indéfinissable à vos yeux.

Ben, vous pouvez demander à n'importe quel passant dans la rue, vous avez des chances d'obtenir deux minutes pour écrire votre message. Je le dis parce que je l'ai déjà fait, et je l'ai déjà permis, aussi. Bref, pas besoin d'un ami pour ça...

Par contre, quelqu'un qui prend sur lui de satisfaire la plus simple de vos envies, qui se plie en quatre pour vous apporter un zeste de bonheur ou de réconfort, aussi petit et aussi peu indispensable soit-il, n'est-ce pas ça, un vrai ami ? Quelqu'un qui n'attend pas que vous soyez dans le besoin pour penser à vous ?

D'ailleurs, ce seront évidemment ces mêmes personnes sur lesquelles on pourra inconditionnellement compter en cas de vrai problème...

 

Donc, c'est quand on n'est pas vraiment dans le besoin qu'on reconnaît ses vrais amis... Et c'est quand on est dans le besoin qu'on peut vraiment compter sur eux...

19:22 Écrit par Arlequin dans Divergence | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.