21/02/2007

Erreur

"Sans le cinema, la vie serait une erreur"

C'est une pub qui passe à la radio et à la télé, ces temps-ci. J'aime bien le cinema, ça a ses bons côtés. Il n'empêche, je me suis demandé d'où pouvait bien venir un truc aussi aberrant... Parce que le cinema n'est jamais qu'un vecteur (enfin, un "media" quoi) d'émotions, parmi tant d'autres, et surtout le cinema est le plus souvent une vie simulée, tronquée, ce n'est qu'une copie de la réalité. On dirait une phrase qui pourrait servir de citation (c'est-à-dire une phrase réfléchie et inspirée), mais en fait, non, ce n'est jamais qu'une pub de l'industrie cinématographique destinée à se jeter des fleurs. Mais bon, pourquoi cette phrase-là et pas une autre ?

 

"Sans la musique, la vie serait une erreur"

C'est une phrase, nettement plus opportune à mon sens, de Nietzsche.

Tout s'explique.


 

17:24 Écrit par Arlequin dans Divergence | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Cinéma Alors là Monsieur Arlequin, je ne suis pas du tout d'accord !
Comment peux tu dire que le cinéma n'est qu'un vecteur d'émotions, parmi tant d'autres, et surtout le cinema est le plus souvent une vie simulée, tronquée, ce n'est qu'une copie de la réalité ?
Au contraire, le cinéma est l'art qui rassemble toutes les beautés des autres formes d'arts. Le cinéma, ce n'est pas seulement une vie par procuration (encore que cela ne peut s'apparenter selon moi à un défaut), le cinéma c'est de la littérature, de la poésie, de la photographie mais aussi de la musique.
Le cinéma arrive à mélanger toutes ces saveurs et donne un cocktail souvent délicieux.
A nous de pouvoir le savourer...

Écrit par : Onur | 21/02/2007

... Le cinema est une déformation de la réalité (enfin, le plus souvent, comme je disais). Ce n'est pas un défaut, c'est sa caractéristique distinctive de bon nombre d'autres arts.
Le cinema, c'est du rêve offert en patûre à ceux qui en manquent, c'est de l'émotion, des sensations, bref, c'est l'évasion... Et l'évasion est une fuite. Une fuite de la réalité, donc. Une illusion. Ca a ses bons côtés, comme je disais aussi.
Mais, pour revenir à la phrase initiale, la vie sans illusion serait donc une erreur. Non seulement ça n'a aucun sens, mais en plus, cette phrase est directement reprise (et modifiée à la sauce qui convient) d'un grand philosophe que tout le monde connaît, ce qui est sans doute censé lui donner un côté véridique, indiscutable... Une illusion de plus.
La musique, elle, ne berce pas d'illusions. Elle doit être ramenée vers la réalité pour avoir un sens. Elle doit être rattachée à des événements, des personnes, plus facilement, des émotions, vraies (la réalité) ou fausses (la fiction, comme le cinema ou la tv), mais des émotions qui sont, elles, bien réelles.

Enfin, il existe un "art" qui regroupe vraiment quasi tous les autres, le cinema y compris. Lequel ? Les jeux video...
Comme pour chacun des autres arts, il s'y trouve des daubes monumentales comme des chefs d'oeuvre, des enfantins comme des matures, des amoraux comme des pédagogiques. On y retrouve musique, dessin, danse, architecture, cinema, etc, et le petit plus qui manque aux autres : l'interaction, même (voire surtout) pour les non-artistes. Enfin soit :P

Et puis tu ne peux pas avoir raison, tu écoutes Madonna...

:P :P :P

Écrit par : Arlequin | 21/02/2007

Rhétorique... A quelques petites modifications près, on peut remplacer le mot cinéma et musique (et vice-versa) dans ton texte, ton texte restera entièrement juste...

Écrit par : Onur | 22/02/2007

??? Bien sûr que non... Les arts ne sont pas interchangeables. Un bon musicien ne sera pas (nécessairement) bon cinéaste, et vice-versa. De même, tout le monde ne réagit pas à tous les arts de la même manière. Moi, la sculpture, par exemple, ça me lasse rapidement...
Et donc, la manière dont l'artiste doit s'y prendre pour faire naître l'émotion est différente selon l'art qu'il développe. On ne fait pas de musique comme on fait du cinema. Evidemment, je parle de "musique", pas de show musical, où effectivement la frontière entre musique et cinema (bas de gamme) se fait assez ténue...

Pour ce qui est de l'illusion, enfin, musique et cinema ne sont pas interchangeables. La musique est adaptative, elle peut se prêter à de nombreuses situations différentes, selon celui qui l'écoute. Le cinema reste engoncé dans le cadre qu'il se crée lui-même, et il est par définition impossible d'en sortir. Le cinema ne laisse aucune place à l'imagination. Mais la musique, sans imagination, ce n'est que du bruit...

Écrit par : Arlequin | 22/02/2007

Les commentaires sont fermés.