11/11/2005

Le Soir

Je vais peut-être m'acheter le Soir ces prochains jours (au cas hypothétique où certaines personnes ignoreraient de quoi il s'agit, le Soir est un quotidien d'actualité, qui sort le matin, bien sûr, comme tous les quotidiens).
J'écoutais Bel-RTL récemment (oui je sais, honte sur moi, mais quand on habite chez ses parents hein...), et voilà que passe une pub complètement dingue : un gars, la voix assurée et sereine, nous annonce qu'il a bénéficié d'un don d'organe, sans lequel il serait mort. Il enchaîne en précisant que cet organe lui vient de Paolo, un gosse du tiers-monde, qui ainsi lui a sauvé la vie, alors que notre homme a en retour sauvé la vie de ce gosse grâce à l'argent qu'il lui a versé, lui permettant de faire des études et tout... Le ton est sérieux, limpide, sincère, on y croit complètement. Une voix de femme nous invite à nous rendre sur un site (pas retenu, désolé), et nous rappelle qu'ainsi on peut aider le tiers-monde. La pub suivante prend la relève.
 
J'en revenais pas trop...
"C'est quoi cette blague ?"
Mon assiette de Weetabix s'en foutait, n'empêche, pendant deux minutes, j'ai essayé de lui faire comprendre que je trouvais ça complètement fou, qu'on dérivait de manière pas possible, que cette pub allait provoquer un tollé, etc...
Quand soudain, la "pub suivante" prend fin. Et à nouveau, cette voix de femme nous rappelle l'adresse du site (quand je pense que je l'ai oubliée...). Mais l'homme reprend alors la parole. Et nous dévoile le canular. Il s'agissait de nous faire réagir, comme le fait le journal le Soir par rapport à l'actualité, etc...
 
Bon je pense pas que je vais acheter le Soir, je me contente d'Internet. Mais voilà, je me suis rendu compte de quelque chose... Tout d'abord, je ne suis pas aussi misanthrope que je le pensais. Non, je plaisante...
Je me suis surtout rendu compte que vu le niveau des émissions radiodiffusées en général, cette pub est risquée, parce qu'elle pourrait être mal comprise. Non pas que les gens soient particulièrement inhumains, égoïstes, sadiques ou ce que vous voulez, mais parce que les personnes concernées, comme cet homme dans la pub, sont en danger de mort. L'utilisation des medias pour convaincre les foules ne date pas d'hier. Si ça passe à la radio, c'est que c'est sans doute vrai. Alors si ça peut me sauver la vie et qu'en plus ça aide le tiers-monde, pourquoi pas...
Et la pub, juste après, de renvoyer à la gueule de ces gens et leur "maladie", et leurs faux espoirs, et les pensées indignes qu'ils ont eues. Paf ! Ou comment se sentir mourir avec quelques mois d'avance...

12:55 Écrit par Arlequin dans Un peu de rien... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.